Ouotoro / Diarabi Wotoro - Paul Nas
25197
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-25197,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 
Balafon pentatonique

Ouotoro / Diarabi Wotoro

Dernière adaption en août'19

OOuotoro (ou Diarabi Wotoro / Jarabi Wotoro) est un morceau de musique Bambara qui parle de la chariot /(Ouotoro) de l’amour (Diarabi). Il s’agit de chemins inégaux et encore cahoteux; l’amour n’est pas toujours stable. Cette chanson est connue sous le nom de Ouotoro (ou Wotoro) au Burkina Faso, au Mali et en Côte d’Ivoire. Youssouf l’a surnommée « Fanta Diarabi » en 2013, lorsqu’il la jouait parfois pour sa femme Fanta. Haruna Dembele a également enseigné cette chanson en 2015, mais a choisi une clé différente, une barre de son plus haute. Cela a changé la ligne mélodique. Au Burkina Faso, si vous jouez sur un balaphone équi-pentatonique, peu importe la mesure de départ, la ligne mélodique reste la même.

Chanson de 1ère ligne
Diarabi, anga njo i njè filè, mogolou
Anga njo – i – njè – jéé (regarde dans les yeux)

Chanson de 2ième ligne
Un nom est toujours mentionné au début de la phrase. Utilisez la variante basse de la première partie de la deuxième ligne pour tous les noms sauf le nom de famille et la variante haute pour le nom de famille de la deuxième partie de la deuxième ligne, afin de conclure les voix.

[nom] lo (basse: OO/), Anga njo – i – njè – jéé

Ajout par Haruna:
‘De – en ko denko ka guerre’
(l’enfant est important pour tout le monde (du cœur)


Arrangement pour la mise en marche: Commencez avec le motif B, puis jouez la mélodie puis ajoutez le motif A.

Source: Youssouf Keita, Bobo Dioulasso, Burkina Faso janvier 2013, Haruna Dembele, Schiermonnikoog, Pays-Bas, 2015.

No Comments

Post A Comment