Senalé Malin / Mapouka - Afrique de lÓuest - Balafonrhytmes - Paul Nas
25130
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-25130,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-21.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
 
Balafon pentatonique

Senalé Malin / Mapouka

Dernière adaption le 29 mars 2021

S/M Senalé Malin est un rythme de Afrique de l’Ouest avec un chanson Bwaba / Bobo. Un garçon chante au sujet de sa fille. Cette fille intelligente! Il l’aime, mais elle est loin. Si elle ne revient pas, il devra prendre une autre fille. Dans la deuxième phrase, un appel est immédiatement lancé (à un candidat éventuel) pour qu’il fasse un « détour » ensemble. Dans la chanson, le nazang peut toujours être composé de « Hanzounou » avec alternance de chants hauts et bas. Dans la deuxième mélodie, le mot « Hanzounou » est omis plusieurs fois. Vous pouvez choisir parmi trois phrases à utiliser plusieurs fois ou les placer l’une derrière l’autre dans une phrase. De nos jours, la chanson s’appelle aussi « Mapouka« , la Danse de Fez. Jenny Huijnen a fait une variation sur le motif A.

Senalé Malin Hanzounou 4x

Senalé Malin, (2x), Senalé Malin Hanzounou
Bwe wa le na ngwa, Bwe wa le na ngwa, Bwe wa le na ngwa Hanzounou
Bwe wa le fe we, Bwe wa le fe we, Bwe wa le fe we Hanzounou
We zou bjo wa we ve, We zou bjo wa we ve , We zou bjo wa we ve Hanzounou
ou
Senalé Malin, Bwe wa le fe we, We zou bjo wa we ve Hanzounou

sénalé = loin / malin = intelligent / hanzounou = jeune fille, Si, en tant que femme balafoniste, vous souhaitez simplement inverser le texte, chantez simplement « Bo Yaro » (= jeune homme (Bobo)) au lieu de « Hanzounou » (= jeune femme)!

Senale Malin / MapoukaMapouka

Mapouka (également appelée macouka) est une danse traditionnelle de la région de Dabou dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, originaire des peuples Aizi, Alladian et Avikam. On l’appelle aussi « la danse du fessier » ou « la danse de l’arrière ».

La danse est généralement exécutée par des femmes, qui secouent leurs fesses côte à côte, détournant les yeux de leur public, souvent penchées en avant. La danse du twerk mondialement populaire a été attribuée à la danse Mapouka par les médias populaires, certains affirmant que son origine historiquement correcte reste la « bump ».

Dans les années 1980, des artistes ivoiriens ont tenté de le vulgariser sans grand succès après avoir remarqué la popularité de la bump aux États-Unis. L’un des groupes les plus connus est celui des Tueuses de Mapouka. En 1998, le gouvernement ivoirien a interdit ses actions en public. Après l’interdiction, la danse a connu une croissance très rapide dans le monde, en particulier dans les pays subsahariens et les pays occidentaux avec de grandes communautés francophones. (source: wikipedia)

Sources:

Youssouf & Kassoum Keita, Konsankuy, Mali 2011,
Youssouf Keita, Bobo Dioulasso, Burkina Faso, 2017

historique des mises à jour
  • 29 maars 2021: Ajouté extra information de Mapouka et mise en page PDF ajustée (certaines variantes supprimées).
  • 16 juin 2019: Motifs construits en difficulté
  • janvier 2018: Nouveau!
No Comments

Post A Comment